Quel délai pour changer de banque ?

En réalité, combien faut-il de temps pour changer de banque ?

Changer de banque, c’est compliqué, long et coûteux ? Avec l’essor des banques en ligne, neobanques et autres fintechs depuis une dizaine d’années, l’offre bancaire s’est largement numérisée, simplifiant les démarches. Et depuis 2017 et la Loi Macron, le service dit « d’aide à la mobilité bancaire » a encore accéléré cette tendance. 

Pour quelles raisons changer de banque ? Comment faire pour changer de banque ? Quel est le délai pour changer de banque et combien coûte un changement de banque ? Éléments de réponse.

Quel intérêt à changer de banque ?

Principalement pour payer moins de frais bancaires et bénéficier d’une offre de services différente. À l’époque où l’on choisissait sa banque parce que c’était celle de ses parents ou la plus proche de chez soi, il n’y avait pas beaucoup d’alternatives et les services étaient plus ou moins les mêmes partout, peu importe la banque.

Mais avec la multiplication des acteurs bancaires, l’évolution des technologies et la diversité des services proposés, ce temps est en passe d’être révolu et les raisons de changer de banque ne manquent pas. Désormais, on change de banque pour :

  • Bénéficier de certains services : souvent parce que l’on veut – ou l’on pense devoir – domicilier son compte courant dans la banque qui vient de vous accorder un prêt (crédit immobilier, crédit auto…) ou parce que l’on veut profiter de services que sa banque actuelle ne propose pas (gestion 100 % à distance via une application mobile ou un site Internet, investissement en bourse, virements instantanés et gratuits, alertes en temps réel…).
  • Pour payer moins de frais bancaires : avec certaines neobanques qui proposent désormais des comptes courants avec carte bancaire totalement gratuits ou des paiements et retraits à l’étranger sans frais.
  • Parce que l’on n’est plus satisfait du service proposé : l’agence proche de chez soi qui ferme, le conseiller bancaire qui change tous les mois, les opérations au guichet de plus en plus chères ou contraignantes…
  • Pour bénéficier de procédures simplifiées : entre nous, qui a encore envie de poser une demi-journée de congé payé, de prendre rendez-vous et de signer des dizaines de pages de contrat pour aller ouvrir un compte joint ou bénéficier d’un prêt ?
  • Pour bénéficier d’offres et de promotions :  une carte Gold gratuite, 120 € offerts directement versés sur le compte ou des bons d’achats chez une sélection de grandes enseignes… Quand la procédure pour changer de banque est simple, ça peut être séduisant.

Bref, il y a toujours une bonne raison de changer de banque.

Comment transférer un compte bancaire dans une autre banque ?

Première étape incontournable : ouvrir un nouveau compte courant (et donc bénéficier d’un RIB) dans la banque de son choix, après avoir étudié et comparé toutes les offres disponibles. Si jusqu’à maintenant, vous n’aviez qu’un seul compte en banque, vous en aurez donc deux pendant un certain temps. Si vous quittez une banque qui vous fait payer une formule mensuelle pour une autre, c’est une information à prendre en compte.

Ensuite, vous avez deux possibilités : 

  • Faire les démarches vous-même en demandant à votre banque d’origine de transférer vos comptes vers le nouvel établissement bancaire. Ce sera à vous de contacter tous les organismes qui effectuent des virements et des prélèvements sur votre compte (votre employeur, les impôts, votre fournisseur d’accès Internet…) pour leur faire parvenir votre nouveau RIB.
  • Profiter du service d’aide à la mobilité bancaire, généralisé à tous les établissements bancaires depuis 2017 avec la Loi Macron. Vous donnez alors votre accord écrit à votre nouvelle banque (vous signez un mandat) pour que celle-ci s’occupe de toutes les démarches administratives avec votre banque d’origine. Transfert du compte, de vos prélèvements, des virements automatiques, clôture de votre compte… Elle s’occupe de tout !

Proposer la mobilité bancaire est une obligation légale et la majorité des banques sont ravies de ces démarches simplifiées qui leur permettent de potentiellement gagner de nouveaux clients. De fait, vous serez très vite sensibilisé(e) à ce dispositif et comment en profiter très simplement en vous baladant sur le site ou l’app de votre future banque. 

Quels sont les frais pour changer de banque ?

Il n’y en a pas. C’est totalement gratuit – que ce soit par vos propres moyens ou via le service de mobilité bancaire – et une banque ne peut pas appliquer de frais de clôture sur le compte d’un client. 

Cette gratuité ne concerne toutefois que le transfert de votre compte courant et de ses opérations. En cas de transfert d’un PEL, d’un LLDS, d’un compte-titres ou d’un PEA en plus, des frais sont généralement facturés.

Enfin, pour certains comptes rémunérés comme le Livret A ou tout contrat d’assurance-vie, l’aide à la mobilité bancaire n’est pas possible : il faudra le clôturer puis en ouvrir un autre dans le futur établissement de votre choix. À noter également qu’il n’est pas possible de transférer un crédit, comme un prêt immobilier par exemple : le dispositif de mobilité bancaire ne s’applique qu’aux comptes de dépôt et de paiements, détenus par des particuliers qui plus est. 

Combien de temps ça prend de changer de banque ?

Officiellement, avec le service d’aide à la mobilité bancaire, pas plus de 22 jours. Normal, c’est le délai fixé par la Loi et il est globalement respecté par la plupart des banques. Dans le détail, une fois la procédure de mobilité bancaire initiée : 

  • Votre nouvelle banque a 2 jours ouvrés pour informer votre ancienne banque de votre départ et lui réclamer les renseignements bancaires dont elle a besoin.
  • Votre banque de départ a alors 5 jours ouvrés pour répondre à la demande.
  • Lorsque votre future banque a reçu les informations, elle a 5 jours ouvrés pour faire parvenir vos nouvelles coordonnées bancaires, le RIB, à tous les organismes qui effectuent des virements et des prélèvements sur votre compte (employeur, sécurité sociale, fournisseur d’électricité ou de gaz…)
  • Ensuite, tous les organismes qui ont été sollicités ont 10 jours ouvrés pour prendre votre nouveau RIB en compte et faire en sorte qu’il n’y ait pas de contretemps dans vos virements et prélèvements. Au pire, avec la mobilité bancaire, votre ancienne banque est légalement tenue de vous informer des prélèvements et virements qui se présenteraient sur votre ancien compte et ce, pendant une durée de 13 mois après la clôture du compte.

2 jours + 5 jours + 5 jours + 10 jours : le compte est bon ! Après, bien sûr, cela ne tient pas compte du temps que vous mettez à choisir et à ouvrir (les délais peuvent varier en fonction des établissements bancaires) votre futur compte en banque.

À noter également que si vous n’avez pas beaucoup de prélèvements/virements à faire domicilier dans votre future banque, cela peut valoir le coup de vous en occuper vous-même afin de réduire les délais. 

Entre l’inscription à votre future banque et l’ouverture de votre nouveau compte courant, le délai pour transmettre votre nouveau RIB et sa prise en compte par les divers organismes, le délai pour changer de banque peut être d’une semaine à 10 jours environ. Après, il faut avoir le temps (et l’envie) de s’en occuper.

Profiter de nouveaux services bancaires

Pour bénéficier de fonctionnalités et de services financiers que votre banque ne propose pas, il y a encore plus simple : passer à Lydia. Côté délai, cela ne prend que quelques instants et vous pouvez ainsi profiter de nombreux services innovants pour la gestion de votre budget avec une seule application mobile.

Vous aurez alors accès à la plupart des services incontournables des banques traditionnelles – complètement repensés par Lydia – mais surtout à des fonctionnalités « maison » que l’on ne trouve pas ailleurs : 

  • Des comptes communs pour la vie à deux et plus (couple, colocation, vacances entre amis…) ouverts en un instant, sans rendez-vous ni paperasse à signer
  • Un compte courant et sa carte de paiement qui permet de retirer sans frais dans le monde entier et de bénéficier de cashback en ligne comme en magasin.

  • Des virements entre particuliers gratuits et instantanés simplement avec le numéro de téléphone au lieu du RIB.

  • Des cagnottes en ligne sans commissions créées en 2 minutes pour collecter de l’argent et le dépenser comme vous le souhaitez.
  • Des cartes de paiement éphémères pour des achats en ligne vraiment sécurisés.

  • Des outils de suivi (graphiques détaillés, notifications en temps réel, champ de recherche intégré à l’app) pour retrouver en un instant toutes vos transactions, mieux maîtriser votre budget et faire des économies.

Il suffit de télécharger l’application et de créer son compte Lydia en 2 minutes pour bénéficier de Lydia dans sa version d’essai gratuite et d’un RIB. Ensuite, il n’y a plus qu’à choisir la version de Lydia la plus adaptée à ses besoins : 

  • La carte Lydia bleue à 4,90 € par mois, parfaite pour toutes les dépenses du quotidien ;

  • La carte Lydia noire à 9,90 € par mois, la formule la plus complète, avec son assurance AXA et son service de conciergerie.

On peut difficilement faire plus rapide.

Partager

Vous aimerez aussi