« Je ne pourrais plus revenir en arrière »

Cela fait 6 ans qu’Anthony utilise Lydia pour les remboursements entre amis et les cagnottes. Mais depuis 2 ans, il en a également fait son compte courant principal et s’en sert pour toutes ses dépenses. Il a bien voulu nous accorder un peu de son temps afin de nous expliquer pourquoi il a fait de Lydia « sa banque ».

Au programme
  • Des cagnottes au compte courant
  • Plusieurs comptes pour mieux gérer toutes ses dépenses
  • « Je me fais plaisir avec l’argent économisé »
Anthony nous explique pourquoi il a choisi Lydia

Des cagnottes au compte courant

Comme beaucoup d’utilisateurs de Lydia, Anthony a d’abord commencé à utiliser l’app de manière occasionnelle. Pour rembourser un proche instantanément, simplement avec son numéro de téléphone, ou créer des cagnottes sans frais pour un cadeau commun.

Puis, Lydia a lancé sa carte de paiement Visa en 2020. Ce père de trois enfants a alors commencé à l’utiliser pour dépenser encore plus simplement l’argent des cagnottes. Et à en parler à son entourage : pour lui et ses proches, les cagnottes sont alors devenues des comptes communs à part entière pour leurs week-ends entre amis, chacun pouvant dépenser l’argent du compte avec sa propre carte Lydia. 

Mais c’est à l’occasion d’un événement moins heureux qu’il a définitivement adopté Lydia : la séparation avec sa femme. « Je me voyais mal continuer à partager la même banque et j’avais déjà un compte Lydia Bleu à l’époque. Alors j’ai clôturé les comptes que j’avais depuis des années et j’ai profité d’une promotion pour passer à Lydia Noir (devenu depuis Lydia Black+) il y a deux ans ». Lydia devenait son seul et unique compte courant.

Anthony nous explique pourquoi il a choisi Lydia

Plusieurs comptes pour mieux gérer toutes ses dépenses

Ce qui l’a définitivement convaincu ? La possibilité de créer autant de comptes et de sous-comptes qu’il le désire. Une véritable révolution pour lui, en comparaison de la « rigidité » des banques traditionnelles sur ce sujet. Pour cloisonner ses rentrées d’argent et mieux gérer son budget. Pour les dépenses liées à ses enfants, qu’il gère conjointement avec son ex-compagne via des comptes partagés. Et pour les tirelires à objectifs qu’il crée pour faire des économies de façon ludique. « C’est tellement simple et rapide. Honnêtement, je ne pourrais plus revenir en arrière. »

Rien de plus simple, en effet : en deux clics depuis l’onglet « Comptes » de l’app, le compte est créé. On peut le renommer et le personnaliser avec une photo ou des emojis, ajouter qui l’on veut en tant que membre, lier la carte Lydia de son choix pour utiliser l’argent du compte, configurer des alertes pour connaître en temps réel les mouvements d’argent sur le compte… 

Faciles à ouvrir, les comptes Lydia sont tout aussi simples et rapides à clôturer lorsque l’on en a plus besoin. « Et le fait que chaque compte dispose de son propre IBAN, c’est vraiment hyper pratique ! ».

Anthony nous explique pourquoi il a choisi Lydia

Si bien qu’Anthony en a créé une dizaine, chacun avec un nom différent et un rôle qui lui est propre : 

  • Un compte principal sur lequel il reçoit toutes ses rentrées d’argent pour gérer les dépenses récurrentes comme les factures et les abonnements ;

  • Un compte « Quotidien » pour les dépenses de tous les jours (comme les courses et les sorties) sur lequel il verse la même somme tous les mois. Cela lui permet de mieux gérer ses dépenses, le but étant chaque mois de ne pas dépasser ce budget ;

  • Un compte du nom de son entreprise sur lequel il se verse des dividendes en fonction des résultats de celle-ci ;

  • Un compte nommé « 2023 » pour toutes les dépenses éventuelles, hors achats de tous les jours. Quand il lui reste de l’argent à la fin du mois sur son compte « Quotidien », c’est sur ce compte qu’il le verse ;

  • Un compte « Famille » sur lequel lui et son ex-femme versent de l’argent de poche pour les enfants ;

  • Un compte « Mutuelle » : un compte partagé avec son ex-femme, également, sur lequel ils versent de l’argent pour les dépenses de santé de toute la tribu et réceptionnent les remboursements de la sécurité sociale et de la mutuelle ;

  • Un compte « Déjeuner Lycée » pour que sa fille - qui est au lycée, donc - puisse s’acheter à manger le midi. Elle a ainsi droit à 7 € par jour et peut tranquillement utiliser l’argent du compte en réglant via Apple Pay…

« J’ai en plus commandé plusieurs cartes Lydia. Comme ça, entre les cartes Lydia physiques et le paiement mobile avec leur téléphone, mes enfants peuvent utiliser l’argent en dépannage et avec les paiements instantanés et la mise à jour du solde en temps réel, je sais exactement ce que mes enfants dépensent et pour quelle raison ». 

Anthony nous explique pourquoi il a choisi Lydia

Et pour pouvoir consulter encore plus rapidement le solde de ses comptes préférés, il les a ajoutés, en widget, sur l’écran de son smartphone. Ainsi, sans avoir besoin de déverrouiller l’écran de son smartphone ni d’ouvrir son app Lydia, il peut consulter leur solde en un clin d'œil. Une fonctionnalité que Lydia fut la première app financière à proposer à ses clients. 

« Je me fais plaisir avec l’argent économisé »

Un compte, enfin, attire notre attention : le compte « 🥒 ». « J’essaie de manger végétarien le plus souvent possible. Alors, chaque jour où je ne mange pas de viande, je transfère 1 € sur cette tirelire et à la fin du mois, je me fais plaisir avec l’argent économisé ». Pour encore plus de simplicité, Anthony a configuré un paiement récurrent : chaque matin, une alerte lui demande confirmation pour effectuer le virement de 1 € sur cette tirelire. À lui ensuite de valider ou pas le transfert d’argent d’un simple clic.

Pratiques pour une tirelire, les paiements récurrents sont également le moyen le plus simple pour alimenter tous ses comptes et enveloppes Lydia. Une alerte, un clic et l’argent est instantanément transféré. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Anthony pour tous ses virements mensuels importants comme son loyer.

Anthony nous explique pourquoi il a choisi Lydia

Enfin, en choisissant Lydia, Anthony voulait bénéficier d’un service client humain et disponible quand il en a besoin. Pour ce passionné des nouvelles technologies et fin connaisseur du monde de la tech et des start-ups, le choix d’une entreprise à taille humaine comme Lydia - forcément plus proche de ses clients qu’une grande banque peut l’être - n’est pas anodin.

« J’avais appelé votre service client à l’époque pour savoir s’il était possible d’avoir la possibilité d’exporter mes relevés de compte au format CSV, pour pouvoir faire mes comptes plus facilement. Je ne sais pas si mon coup de fil a joué, mais la personne au bout du fil a pris tout le temps nécessaire pour prendre en compte mon retour et ça a été ajouté à la mise à jour suivante ! ».

Vous aimerez aussi